A&I UNSA Créteil

Syndicat de l’administration et de l’intendance

Accueil > GRH > AGRESSIONS AU COLLEGE FERRY à VILLENEUVE LE ROI

AGRESSIONS AU COLLEGE FERRY à VILLENEUVE LE ROI

vendredi 5 avril 2019

Suite aux évènements de la semaine dernière au collège Jules Ferry et l’inertie de notre hierarchie, A&I -UNSA questionne M. le recteur :
Monsieur le Recteur d’académie,
Vendredi dernier dans l’après midi, nos collègues, chef d’établissement et adjoint gestionnaire ont été agressés par un élève, dans le bureau du chef d’établissement.
Le principal a reçu plusieurs coups et l’adjoint/gestionnaire un coup de poing dans le ventre.
L’élève, incontrôlable, a été évacué par la police, menotté.
Nos deux collègues ont repris leurs postes le lundi matin afin que le fonctionnement de l’établissement ne soit pas affecté.
Nos deux collègues étaient encore sous le choc et ne sont pas encore au mieux.
Ils reçoivent tous les deux, de multiples témoignages de soutien et de solidarité.
Et notre employeur dans tout cela ?
A ce jour, seul le directeur adjoint des services académiques semble s’être adressé au chef d’établissement. Le proviseur vie scolaire, à notre collègue adjoint gestionnaire.
Il semble que même dans le malheur, une certaine hiérarchie soit respectée !
Rien, semble-t-il de votre cabinet et rien du secrétariat général du rectorat.
Votre charge de travail est énorme, mais vous conviendrez peut être que là, il y a dysfonctionnement.
Notre syndicat n’accorde pas ses sirènes sur celles d’autres qui ne manqueront pas de signaler le manque de moyens et l’insécurité qui règne dans nos établissements.
Pouvons nous, nos collègues peuvent ils espérer un mot de leur Recteur ?
Sur un autre point, j’ai dénoncé à plusieurs reprises le fait que notre communication syndicale est empêchée depuis presque 4 mois. Une réunion, à laquelle j’ai assisté nous a donné les réponses et les procédures à suivre désormais pour communiquer règlementairement.
Je constate aujourd’hui, qu’en toute impunité, le syndicat "sud" communique " à sa manière" de façon, tout à fait illégale ?
Que faites vous ?
Nous sommes surpris de constater qu’il y a deux poids deux mesures. Le rectorat aurait il décidé d’accorder une tribune libre à ce syndicat qui ne recule devant aucun propos outrancier ?
Je sais monsieur le Recteur que ce n’est pas votre manière de voir les choses, mais comprenez que nous sommes agacés par ce fait.
Puis je espérer avoir une réponse sur ces deux points ?
Je vous prie d’accepter mes excuses pour ce ton chargé de colère et vous prie de croire, Monsieur le recteur, en l’expression de ma considération distinguée.
Serge Lagauzère
Secrétaire Académique
A&I-UNSA vous tiendra informés de la réponse qui nous sera faite...