A&I UNSA Créteil

Syndicat de l’administration et de l’intendance

Accueil > Articles > Audience avec Madame la rectrice 23/09/2016

Audience avec Madame la rectrice 23/09/2016

mercredi 12 octobre 2016, par Florian Sidobre

AUDIENCE AVEC MADAME LA RECTRICE DE L’ACADEMIE DE CRETEIL vendredi 23 septembre 9h30

Nous avons souhaité cette audience à la fin du mois de septembre, afin d’avoir suffisamment de recul sur la rentrée, tant pour nous que pour l’administration.
Les situations délicates qui mettent en difficulté les collègues doivent nous être remontées pour être exposées.
Un bilan fiable de la rentrée scolaire 2016-2017 avec des réponses concrètes ne sont pas possibles dès le 1er septembre.
Présents :
Pour l’administration :
Madame Béatrice Gilles, Rectrice
Madame Housset, secrétaire générale adjointe
Monsieur Thierry Ledroit, secrétaire général
Pour A&I-Unsa :
Monsieur Sidobre Florian, secrétaire académique
Madame Mangin Patricia, SA adjointe
Madame Rescoussié Christine, SA Adjointe
Monsieur Lagauzère Serge, secrétaire national des SAENES
F Sidobre, après présentation des membres de la délégation et après avoir remercié Madame la rectrice de sa présence, aborde :
La réunion de rentrée des équipes de direction  : Madame la rectrice a invité les adjoints gestionnaires à la réunion de rentrée. Mais la majeure partie des chefs d’établissements n’a pas fait suivre l’invitation ou a jugé inutile la présence des adjoints gestionnaires.
Devant ce fait, Madame la rectrice semble surprise et contrariée.
F. Sidobre, précise, de plus que, malgré cette invitation louable, Madame la Rectrice a « quelque peu » ignoré les adjoints/gestionnaires, dans son mot d’accueil et dans son discours tout au long de cette longue et « torride » réunion, dans laquelle le volet sur la sécurité a été très important.
Madame la rectrice, précise qu’à aucun moment elle n’a souhaité minimiser la place et la mission des adjoints/gestionnaires. Elle s’étonne de la réaction de certains « chefs ».
La sécurité dans les établissements  : F Sidobre rappelle le rôle et les missions de l’adjoint/gestionnaire en la matière. Nous déplorons, le manque de formation et, plus grave, l’impossibilité de s’inscrire à des formations telles que la réalisation d’un DUER. Nous attirons l’attention de Madame la rectrice sur le fait que nous ne sommes pas dans les formations réservées aux personnels d’encadrement. Or, beaucoup d’entre nous en faisons partie.
Monsieur le secrétaire général précise que c’est une erreur et qu’elle sera rectifiée.
Nous alertons sur le manque de personnel (ATTEE) ou la non formation de ces personnels, en particulier d’accueil. Madame la Rectrice semble préoccupée par ce fait et par l’aspect matériel dans ce domaine (alarme anti intrusion, double sonnerie incendie et PPMS...).
Les CAPA  : nous demandons la convocation d’une CAPA en octobre, après les opérations de mouvement, les affectations par concours, les listes d’aptitude… pour les trois corps C, B et A, ayant pour points principaux : le bilan social académique, les ajustements de mouvements, le point sur les postes non pourvus.
Monsieur le secrétaire général pense qu’un groupe de travail sur le sujet est préférable. De plus, l’agenda social pour 2016/17 est déjà chargé.
Les personnels administratifs  : Nous faisons un point sur l’affectation des postes administratifs à la rentrée. Nous remercions les services du rectorat d’avoir largement pourvu tous les postes mais nous attirons l’attention sur le fait qu’il y a une nette augmentation de la masse de contractuels.
Monsieur le secrétaire général admet cet état.
Pour les collègues contractuels, se pose le problème des formations et nous apprécions le fait que les collègues non titulaires, exerçant des fonctions d’adjoint gestionnaire, soient inclus dans les formations et bénéficient d’un tutorat. Il n’en est pas de même pour les collègues non gestionnaires dont la formation est souvent assurée sur le tas. Nous attirons aussi l’attention sur « les erreurs de casting ». Certains collègues sont nommés sur des postes avec de lourds arriérés.
Monsieur le secrétaire général précise qu’une attention particulière sera portée aux affectations.
Pour les entretiens d’évaluation, nous considérons qu’il est inadmissible qu’ils ne soient pas réalisés à 100% ! Nous rappelons que c’est une faute de ne pas évaluer tous les ans tous les personnels.
Nous insistons sur le malaise des catégories B, dans les services, les EPLE et dans le supérieur. Ils ont, plus que tous les autres du mal à être reconnus dans leurs missions, qu’ils fassent partie des équipes de direction ou non. Même par les enseignants.
Madame la Rectrice ne nous contredit pas et a souhaité savoir la proportion de catégorie B exerçant des fonctions de gestion matérielle en collège.
Les requalifications : de C en B et de B en A :
Monsieur le secrétaire général admet que l’académie n’est pas « dans les clous » ministériel. Cependant, l’annonce nous est faite d’un réel effort dans ce sens pour 2017. L’académie de Créteil est par rapport à la moyenne nationale en déficit de personnels de catégorie A, en excédent de personnels de catégorie B….
Nous en profitons pour dire qu’il nous faudra faire un point précis sur le RIFSEEP. A&I UNSA fait une étude nationale à ce sujet, afin de voir les disparités d’une académie à l’autre.
Le pôle administratif : bien peu mis en place en collège, un peu plus en lycée. C’est dommage car l’expérience semble concluante pour ceux qui l’ont mise en œuvre.
Présentation des modifications au secrétariat général : Arrivée de Madame Sophie Julien, affectée à l’immobilier et à la DSI, départ de Madame Bazoly. Madame Florence Housset reprend dans ses attributions la DE avec le DACSES et par conséquent, la gestion de la carte comptable.
Cette audience s’est déroulée dans un climat serein et constructif. Pas de propos convenus. Nous avons rappelé les mandats de notre syndicat, nous n’avons cité aucun cas particulier, cela sera l’objet de la réunion mensuelle avec Madame la DRH.