A&I UNSA Créteil

Syndicat de l’administration et de l’intendance

Accueil > COMMUNIQUES > COMMUNIQUE : Alerte sur le mouvement de 2020

COMMUNIQUE : Alerte sur le mouvement de 2020

vendredi 3 avril 2020, par Serge Lagauzère

Chers collègues,
La réduction des compétences des commissions administratives paritaires nationales ou académiques à compter du 1er janvier 2020, telle que prévue par la loi de transformation de la Fonction Publique suscite depuis sa publication au JO du 7/08/2019, de très vives inquiétudes.
A de multiples reprises, notre organisation syndicale a, à tous les niveaux, alerté l’employeur sur les risques que cette mise à l’écart des représentants syndicaux allait provoquer.

  • En voici, maintenant les conséquences : après le mouvement des enseignants, c’est la première étape des opérations de mobilité des personnels de direction qui met en évidence les carences et les dysfonctionnements : voir communiqué ci-joint.

Le candidat sera livré à lui-même, recevant pour vérification son barème.
Après opération de mouvement, promotion, le candidat sera de nouveau livré à lui-même devant un résultat qu’il ne comprendra pas.
Pire encore : lors d’un Comité technique paritaire, il nous a été précisé que même en cas d’erreur, le mouvement ne serait pas remis en cause !
A l’image de ce qui vient de se produire pour nos collègues personnels de direction, représenté par le très majoritaire SNPDEN-UNSA, que nous soutenons, nous n’osons imaginer le déroulement des opérations pour des corps administratifs (C,B et A) bien plus importants en terme de nombre !

Nous n’accepterons pas :

  1. De retard dans la publication des résultats
  2. Les bugs informatiques ou l’impossibilité de connexions (à l’image de ce qui s’est passé pour les élections professionnelles de décembre 2018)
  3. L’opacité et les erreurs.
  4. L’absence totale d’humanité dans la gestion des personnels.

Nous alertons solennellement l’autorité académique sur les risques que fera courir la mise en œuvre de cette procédure, surtout dans le contexte de crise sanitaire actuel :

  • Risques pour nos collègues administratifs des services déconcentrés qui devront supporter seuls la gestion des opérations : charge de travail, tensions et pressions.
  • Risques d’erreurs pour les candidats.
  • Risques pour l’institution qui va se décrédibiliser et alimenter la suspicion.

Plus que jamais, A&I-UNSA est, avec ses conseillers syndicaux, à vos côtés, pour vous aider, vous conseiller et vous défendre.