A&I UNSA Créteil

Syndicat de l’administration et de l’intendance

Accueil > témoignages de collègues > Comment mon syndicat peut m’être utile en situation difficile

Comment mon syndicat peut m’être utile en situation difficile

vendredi 5 avril 2019

A&I, comme tout syndicat digne de ce nom, assure la représentation collective des professionnels dans la relation avec leur employeur, mais aussi la défense individuelle des personnes mises en cause. Toute la présente rubrique "Témoignage de collègues" a pour but de présenter cette activité, et de la rendre plus efficace en permettant à chacun de comprendre les conditions et les limites de cet exercice. Explications.

Adressez-vous au bon syndicaliste !

Non pas qu’il y en ait de plus sérieux que d’autres parmi les militants (c’est forcément le cas, mais nous nous renvoyons les dossiers entre nous en fonction de nos compétences et de notre disponibilité), mais parce qu’une erreur trop souvent faite consiste à s’adresser à "la" personne identifiée comme représentant le syndicat. En quoi cela pose-t-il problème ?

Parce que les cadres d’A&I (et des autres syndicats d’ailleurs) sont souvent des collègues que la carrière a placé, sur le plan professionnel, dans des positions d’encadrement. Notre syndicat y est peut-être plus sujet que d’autres, dans la mesure où il est fortement majoritaire en catégorie A, position qui tend à devenir moins nette en catégories B puis C. Ce problème est renforcé par le fait que les militants syndicaux restent plus longtemps sur le territoire que la moyenne des fonctionnaires (c’est sensible à Créteil) : ils ont de la bouteille, connaissent pas mal de monde et c’est d’ailleurs aussi pour cela que vous nous connaissez.

En allant chercher "celui" qu’il aura identifié comme le leader syndical, en fonctionnaire en difficulté a de fortes chances que cette personne connaisse le chef de service avec lequel un conflit a lieu. Or avec la meilleure volonté du monde, les militants syndicaux sont humains, et n’arriveront pas à faire abstraction de leur connaissance des personnes impliquées.

Pour s’affranchir du conflit de position, contactez votre commissaire paritaire

Un personnel en difficulté doit impérativement s’adresser pour sa défense à un syndicaliste de la même catégorie que lui-même. Dès lors que cette précaution est prise, le syndicat est organisé pour empêcher toute interaction indésirable dans le traitement du dossier : celui qui vous défendra sera pleinement indépendant et libre d’influences de ses collègues et pairs.

Naturellement cela ne veut pas dire que le reste du syndicat se désintéressera de votre cas, mais les militants trop proches du dossier seront cantonnés à un éventuel apport d’informations.