A&I UNSA Créteil

Syndicat de l’administration et de l’intendance

Accueil > Le travail de vos élus académiques > Les ADJAENES > DECLARATION A LA CAPA DU 28 JUIN 2021

DECLARATION A LA CAPA DU 28 JUIN 2021

dimanche 4 juillet 2021, par mis en ligne par Patricia Mangin

Bâtiment B – Salle 512
Début : 09h14
Fin : 10h24

Présents : Administration : 7
Représentants du personnel : 6 (3 SNASUB-FSU, 1 A&I-UNSA, 1 FO et 1 SUD)

Présidente : Madame Rachel HENRY, DRRH adjointe
Secrétaire de séance : Madame THIAM
Secrétaire adjoint : Monsieur MAHIEUX

Mme HENRY déclare la séance ouverte et annonce l’ordre du jour :

  • Approbation des procès-verbaux des CAPA des 6 octobre et 18 décembre 2020 : les deux procès-verbaux sont toujours à la phase de la signature et ne peuvent pas être soumis à approbation.
  • Recours contre un compte-rendu d’entretien professionnel :

Les demandes d’ajout et de suppression de mentions ou termes formulés par l’agent ont eu un écho favorable de la part des représentants syndicaux et de l’administration avec parfois une reformulation plus adaptée au contenu d’un CREP.

  • Renouvellements de stage :
    Il y avait 3 demandes de renouvellement. La CAPA est favorable à ces 3 renouvellement de stage avec proposition de changement d’affectation.
    Le premier agent dont la difficulté à se lever le matin et à être à son poste à l’heure (problème auditif), bien que reconnu dans sa qualité de travailleur handicapé, n’a pas mentionné à l’administration cet état de fait. Il a été décidé que cet agent puisse renouveler son stage dans une structure autre qu’un EPLE et avoir un rendez-vous avec le médecin de prévention.
    Pour le deuxième agent, la CAPA émet une réserve quant à sa réaffectation dans un autre service de sa structure actuelle.
    Pour le troisième agent, le renouvellement sera proposé dans un autre service, cet agent étant en poste au Rectorat.
  • Questions diverses :
    Pas de questions diverses.
    L’ordre du jour étant épuisé, Mme la Présidente lève la séance à 10h24.

Pour ce qui est de la qualité des échanges, il est regrettable, qu’une fois de plus, les personnels qui étaient en distanciels ne puissent comprendre correctement ce qui s’est dit en présentiel. De ce fait, à aucun moment, ils n’ont pris part au débat. C’est d’autant plus regrettable que cette situation se répète à chaque CAPA sans qu’aucune solution ne soit trouvée pour résoudre les problèmes de connexions.