A&I UNSA Créteil

Syndicat de l’administration et de l’intendance

Accueil > Le travail de vos élus académiques > Les SAENES > Déclaration CAPA des SAENES DU 8 DECEMBRE 2020

Déclaration CAPA des SAENES DU 8 DECEMBRE 2020

mercredi 6 janvier 2021, par mis en ligne par Patricia Mangin

Madame la Présidente de la CAPA des SAENES,
Mesdames et Messieurs les représentants de l’administration,
Chers collègues,

Cette CAPA du mois de décembre a un gout bien amère, la loi de la transformation de la fonction publique a impacté le rôle des commissaires paritaires, déjà écartés du dernier mouvement, nous n’aurons plus de vue sur les promotions en juin 2021.

Le passage par liste d’aptitude dans le corps supérieur se fera de manière unilatérale. Sans retour, ni explications possibles des organisations syndicales aux collègues ayant postulés, créant ainsi un nouveau fossé entre l’employeur et ses fonctionnaires

Dans le contexte actuel lié à la situation sanitaire, nous voulions vous faire remonter les « failles » de notre administration, comment télétravailler dans les EPLE lorsque les logiciels obsolètes et le matériel inadaptés et vieillissants ne le permettent pas ?

Le premier Ministre et le Ministre de l’éducation Nationale eux mêmes demandent à ce que le travail à distance soit privilégié, dans les établissements où cela peut se faire sans impacter l’organisation, des chefs de services imposent encore malgré tout à ce que les agents soient présents à 100% de leur temps de travail, alors qu’un « présentiel » partiel est largement possible. Les administratifs de l’éducation Nationale sont ils des employés en marge du reste des salariés dans notre pays ?

Toujours dans les EPLE, les protocoles sanitaires imposent notamment aux équipes d’intendance une organisation et une charge de travail surdimensionnée, dans l’intérêt commun il est bien évident que nos collègues affrontent cette surcharge ne comptant ni les heures (et bien souvent les week-ends pour rattraper le retards prit en semaine) ni le stress accumulé face à cette pression.

A ce jour, notre administration semble encore une fois avoir oublié « ses fonctions supports" sans lesquels aucuns collèges ni aucuns lycée n’auraient puent ouvrir leurs portes au mois de septembre.

En outre les crédits prime COVID ont été utilisés pour l’éducation nationale à 42 % au 30.9.2020. Quid dans l’académie de Créteil ?

Indépendant de la prime COVID mais concernant directement les personnels pas d’information sur le CIA, y aura-t-il une prime de noël comme chaque année ? Même si nous ne sommes pas d’accord avec cette manière uniforme de procéder quelle que soit la valeur de l’agent, le CIA devrait correspondre à un surcroit de tâches et dans ce cas de figure beaucoup de nos collègues seraient concernés.

Enfin, conscient que les services académiques sont surchargés, nous constatons et déplorons qu’il est de plus en plus difficile de rentrer en contact avec les services du rectorat, beaucoup de courriels restent lettres mortes même avec plusieurs relances.

Merci pour votre attention et votre écoute.

Les commissaires paritaires AETI UNSA
Antony Dubois, titulaire