A&I UNSA Créteil

Syndicat de l’administration et de l’intendance

Accueil > C.H.S.C.T. Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail > Lettre au recteur pour le CHSCTA du 22 avril 2020

Lettre au recteur pour le CHSCTA du 22 avril 2020

jeudi 23 avril 2020, par mis en ligne par Patricia Mangin

CHSCT A exceptionnel du 22 avril 2020

Monsieur le Président du CHSCT Académique,

Vous nous convoquez pour un CHSCTA exceptionnel, et nous vous remercions. Il semble clair, suite aux annonces présidentielles et gouvernementales qu’il vous a été demandé de le faire et vous l’avez fait.

Face à cette triste et tragique crise sanitaire, vous aurez ceux qui disent toujours non à tout et vous avez l’UNSA-Education qui pose des conditions (et non ses conditions), pour une rentrée sécure tant pour les élèves que pour tous les personnels.

A ce jour, nous sommes devant à un mur d’inconnues et l’UNSA-Education a conscience des problèmes que cette reprise fixée au 11 mai va engendrer.
Le retour dans les établissements : écoles, collèges et lycées : OUI, mais :
 Après avis circonstancié de l’ARS.
 Une reprise ne peut être envisagée sans la participation des collectivités : communes, départements et région IDF.
 Il ne pourra y avoir de disparités entre des communes ou des départements : préparation et entretiens, désinfection des locaux : qui fait quoi ? ; quand ? respect d’un protocole sanitaire strict.
 En ce qui concerne l’accueil des enseignants et des élèves : combien ? qui ? comment ?
 Il convient d’organiser des emplois du temps à la journée, à la semaine.
 Les équipements sanitaires élémentaires doivent être remis en état, les équipements de base – l’approvisionnement – sur quel budget ( gel, masques, gants..) ?
 La gestion et organisation des temps de repas des temps hors cours : maintien de la DP ou non ?

Vous le savez bien monsieur le Recteur d’académie, rien n’est impossible mais rien n’est possible sans consignes claires et précises, transmises à tous dans un temps d’exécution décent, c’est une question de crédibilité.

C’est pourquoi, dès maintenant, l’UNSA-Education vous demande la re-convocation d’un CHSCTA dès que le gouvernement aura précisé l’organisation et les modalités pour une reprise des cours totalement sécurisée.
C’est pourquoi, dès maintenant, l’UNSA-Education vous demande la re-convocation d’un second CHSCTA le jeudi 7 mai (si un retour dans les locaux est confirmé pour le lundi 11 mai 2020), afin de faire un point extrêmement précis sur la situation dans l’académie.

Il n’est en aucun cas question pour l’UNSA-Education de négliger la moindre défaillance en la matière. Nous ferons, en temps, remonter toutes les situations de non conformités où qu’elles apparaissent et demanderons que les disfonctionnements soient traités.

Nous réaffirmons ainsi notre attachement au service public d’éducation

Pour l’UNSA-EDUCATION
Patricia MANGIN
Titulaire CHSCTA