A&I UNSA Créteil

Syndicat de l’administration et de l’intendance

Accueil > Le travail de vos élus académiques > Les SAENES > DECLARATION LIMINAIRE CAPA SAENES DU 29 JUIN 2020

DECLARATION LIMINAIRE CAPA SAENES DU 29 JUIN 2020

mercredi 1er juillet 2020, par mis en ligne par Patricia Mangin

Madame la Présidente de la CAPA des SAENES,
Mesdames et Messieurs les représentants de l’administration,
Chers collègues,

Cette CAPA à l’ordre du jour bien limité :
Tableau d’avancement Classe Supérieure, Classe Exceptionnelle et passage en liste d’aptitude dans le corps des SAENES. Ils ont fait l’objet d’un groupe de travail le 19 juin, qui a mis en lumière les conséquences de l’application, partielle à ce jour mais complète l’année prochaine, de la loi de la transformation de la fonction publique.
Comment envisager une information des personnels sur le mouvement alors que le syndicat ne disposera d’aucun élément, qu’il ne peut agir qu’en aval, seule une contestation sera possible mais comment imaginer qu’elle aboutisse puisque le mouvement sera déjà arrêté ?

Pour en revenir à l’ordre du jour, le nombre de passage en liste d’aptitude de C en B et les possibilités de promotions « Classe supérieure » et « Classe exceptionnelle » restent bien évidement insuffisantes.
Il est difficile d’imaginer que l’administration veuille valoriser le travail des agents avec si peu de reconnaissance.
Que dire concernant la liste d’aptitude pour le passage dans le corps des Attachés. Cette situation ne peut que créer frustration et désarroi parmi les agents de notre académie. Encore trop de nos collègues B effectuent des missions de catégorie A, que ce soit dans les services ou dans les EPLE.
De plus, les postes de gestion matérielle en catégorie B deviennent rares, du fait de la requalification de ces postes en A, ce qui rend extrêmement difficile la mobilité des agents qui souhaitent rester adjoints gestionnaires.
Nous réclamons une requalification générale des postes de B en A.
Il faut que l’académie mette en cohérence les missions avec le Corps : il ne doit plus y avoir un seul adjoint-gestionnaire, chef de bureau ou chef de division dans les services, de catégorie B.

Enfin, comment ne pas évoquer dans cette CAPA, la crise du COVID 19, nous remercions, puisque le Ministre de l’Education Nationale ne le fait pas ou peu, (ou bien n’est-il que le ministre du corps enseignant ?) nous remercions l’ensemble des collègues administratifs qui se sont investis, en présentiel, en télé-travail, dans les services et les EPLE pour une continuité du service public, dans des conditions parfois douteuses, sans mesures d’hygiène élémentaire au vu de la situation sanitaire.

Notre organisation a dû intervenir à plusieurs reprises auprès d’établissements pour des situations s’apparentant à une forme de « harcèlement » , certains chefs de service ayant preuve d’exigences disproportionnées vu le contexte de la reprise pour les élèves et face à un protocole sanitaire très contraignant que devaient respecter nos collègues gestionnaires.

Merci de votre attention.

Les commissaires paritaires AetI-Unsa

Titulaires : Antony DUBOIS et Dominique BLEHAUT
Suppléants : Nathalie SARR et Véronique PANHALEUX